Quand Mahmoud Abbas relance le débat sur le droit au retour des réfugiés palestiniens

En pleine campagne électorale pour les législatives anticipées du 22 janvier prochain en Israël, le Président palestinien Mahmoud Abbas a relancé le débat sur la question du droit au retour des réfugiés palestiniens, l'un des dossiers les plus sensibles du Processus de Paix israélo-palestinien aujourd'hui au point mort.

Dans une interview accordée à la télévision israélienne, Mahmoud Abbas a évoqué son propre parcours de réfugié : le Président palestinien est né en 1935 dans la ville de Safed, en Galilée, à l'époque du Mandat britannique. En 1948, lors de la première guerre israélo-arabe, la famille de Mahmoud Abbas a connu le sort des 700.000 Palestiniens qui ont fui ou ont été chassés de leurs maisons. Dans l'interview, le Président palestinien affirme vouloir revenir à Safed comme visiteur... mais pas pour y vivre. Mahmoud Abbas a rappelé qu'il revendiquait l'établissement d'un état palestinien dans les frontières de 1967, c'est à dire sur la Cisjordanie, la Bande de Gaza et Jérusalem-Est.

Les déclarations du Président palestinien ont aussitôt provoqué des réactions de colère. Certains, notamment au Hamas, lui reprochant de renoncer de facto au droit au retour des réfugiés et de leurs descendants (qui sont aujourd'hui plus de 4,5 millions selon l'ONU et environ 7 millions selon les Palestiniens). Mahmoud Abbas a ensuite précisé qu'il ne renonçait en aucun cas à ce droit.

Les mots de Mahmoud Abbas ont aussi fait leur effet en Israël. Où ils ont été accueilli positivement par le Président Shimon Peres, le Ministre de la Défense Ehud Barak, ou encore par Tzipi Livni et Ehud Olmert, deux figures politiques qui réfléchissent actuellement à leur retour dans l'arène publique, en vue des législatives de janvier.

En revanche, le Premier Ministre Netanyahou s'est montré critique : "je note que Mahmoud Abbas a déjà fait marche arrière après son interview", a lancé le chef du gouvernement israélien. Selon lui, cette affaire prouve que seule des négociations directes peuvent permettre de résoudre les questions cruciales du conflit israélo-palestinien.

1 Commentaires

Une population entie8re qui vit en e9tat de sie8ge (digne du moyen e2ge) dipeus des mois et des mois, pas de farine, pas de gasoil, interdiction e0 n'importe qui d'aider, y compris pour les virements bancaires, pourquoi? car la population e0 vote9 d'une manie8re DEMOCRATIQUE pour des barbus de Hamas (avoir la barbe en 2009 deviens choquant et de9rangeant pour certains humains bof comme quoi il vaut mieux avoir le jeans au pied et la culotte bien visible c'est moins choquant Je voudrais bien voir la re9action de certains si on imposait un sie8ge e0 Israel ou e0 un autre pays, ville, re9gion car ils ont vote9 pour l'extreame droite imaginons imaginons Pour ceux qui disent, ils se cachent au milieu de la population, ils n'ont le courage que de combattre avec les mots je re9pond c'est trop facile monsieur, un combat de David contre Goliath , ces gens vous resistent avec presque rien e0 la mains, des roquettes fabrique9s e0 la Mc Gyver et des AK47, et ils re9sistent face e0 une vrais machine de guerre et une multitudes d'armes de puis biens des jours, pas comme des bouffons qui se sont de9gonfle9s apre8s 6.La ve9rite9 ce sont des hommes et des femmes qui ont garde9 leurs fie9rte9 et leur courage face e0 un ennemi bien plus puissant, plus malin, et plus magouilleur que eux. L'histoire retiendra que la Palestine e9tait une terre arabe occupe9 par les juifs europe9ens sionistes dipeus 1948, meame si des juifs vivaient sur cette terre honore9s et prote9ge9s par les musulman pendant des sie8cles et des sie8cles, et se sont ces meames musulmans qui leurs donne9s acce8s e0 Je9rusalem une fois reprise des mais des croise9s (qui leurs interdisaient totalement d'entrer dans cette ville).Mon coeur se de9chire en voyant le peu d'images qui filtrent, et j'ai honte d'appartenir e0 cette espe8ce vivante, marchante, parlante et regarde ce qui se passe e0 ses conge9ne8res dipeus des jours sans rien faire, cela se passe sur terre, en 2009.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).